Comment l’hôtellerie du luxe peut-elle surmonter l’impact de la Covid-19 ?

Partout dans le monde, les hôtels sont restés fermés pendant plusieurs semaines. Le secteur du tourisme de manière générale, est l’un des plus durement touché par la crise Covid-19 que nous traversons. La majorité des professionnels du secteur de l’hôtellerie estiment que 12 à 36 mois

seront nécessaires pour se remettre à flot. Les conséquences du virus et l’impact économique sur la consommation touristique est incommensurable. La reconstruction prendra du temps, c’est certain. Qu’en est-il du secteur de l’hôtellerie du luxe ? Comment peut-elle surmonter cette crise ?

Adapter sa communication pour attirer de nouveaux clients

L’heure est toujours à la gestion de la crise de la Covid-19, mais il faut aussi essayer de se tourner vers l’avenir. Les réseaux sociaux permettent une communication à double sens et l’usage qu’il en a été fait notamment pendant le confinement, laisse une belle place à la communication future à mener. Maintenir le lien avec les clients est aujourd’hui absolument indispensable si on veut espérer redynamiser son activité. Mieux écouter ses clients aujourd’hui, pour mieux les servir et répondre à leurs attentes demain. Cette période de crise doit donc être mise à profit pour mieux communiquer, notamment sur les mesures sanitaires déployées, sur les actions de solidarité menées dans l’hôtellerie du luxe, comme dans le vaste secteur du tourisme en général.

Les optimistes s’attendent à un phénomène plutôt en faveur de l’hôtellerie : le confinement forcé des Français (et des Européens) pendant plusieurs semaines pourrait conduire à une reprise forte et rapide des déplacements touristiques dès lors que la situation sanitaire pourra le permettre.

Valoriser les équipes et préserver la relation de confiance

La priorité des entreprises de l’hôtellerie du luxe est d’assurer la sécurité de ses employés face à la Covid-19. Il est important d’organiser au mieux ses équipes, de communiquer de manière très transparente et de maintenir la relation de confiance établie. Bien entendu, les mesures d’hygiène préconisées par l’OMS et le gouvernement sont appliquées, il ne faut pas négliger les obligations administratives liées à la situation exceptionnelle. Le Document Unique d’Évaluation des Risques doit être mis à jour, et des consignes strictes sont transmises à l’ensemble du personnel dans le but de préserver leur santé et celle de la clientèle.

Engager des projets de fonds et miser sur l’humain

Le secteur hôtelier devra se reconstruire pas à pas avec le temps, dès que la situation le permettra. Le tourisme durable, déjà au cœur des préoccupations de l’hôtellerie pré Covid-19, sera encore plus central dans le projet de relance. Les entreprises qui sortiront la tête de l’eau à l’issue de cette crise, seront celles qui auront réussi à mobiliser un des éléments garants de leur compétitivité : le capital humain.

Les crises bousculent les consciences et provoquent des changements de comportement. Les événements que nous traversons auront certainement pour effet de susciter l’envie de revenir à l’essentiel. Les besoins fondamentaux des clients se verront modifiés, tous les secteurs devront le comprendre et s’y adapter. L’hôtellerie du luxe n’en fait pas exception. De nouvelles attentes vont naître, notamment en termes de sécurité et de transparence.

C’est l’occasion de développer son plan RSE avec des actions sincères et utiles. Les actions préexistantes retiendront également l’attention de la clientèle, il est de mise de mettre en valeur ses engagements environnementaux et auprès des communautés locales.

Rassurer les consommateurs et répondre à leurs attentes

Développer de nouvelles stratégies, satisfaire différemment ses clients, comprendre de nouveaux besoins et rassurer en permanence, seront les nouveaux chevaux de bataille de l’hôtellerie post Covid-19. Un long combat se profile dans les mois à venir.

Les hôteliers devront apporter une réponse aux inquiétudes de la clientèle face à la sécurité, aux conditions sanitaires. Plus que jamais les établissements d’hôtellerie du luxe doivent faire preuve d’une grande prudence et d’une extrême vigilance en matière de sécurité sanitaire.

De plus, le client devra être aidé à se projeter dans son séjour à travers une communication des hôteliers sur les actions mises en place au sein de leurs établissements. Les craintes des clients devront être levées, pour ne laisser place qu’à la quiétude et la sérénité autrefois tant recherchées dans les établissements d’hôtellerie du luxe.

Certaines questions sont plus délicates à résoudre, et il est bien évident que le monde de l’hôtellerie, face à la Covid-19, a changé. Les entreprises qui réussiront à tirer leur épingle du jeu, seront celles qui prendront la nouvelle bonne orientation stratégique en réponse à une nouvelle forme de consommation touristique.